Archives de Catégorie: MoDe

La campagne qui fait mouche

Découverte hier sur les quais du métro parisien une campagne d’affichage dont le parti-pris déplace l’esthétique et le propos qui s’appliquent à la communication de l’univers du luxe.
Pour promouvoir ses nouvelles boutiques parisiennes dédiées au parfum et à la beauté, CHANEL a choisi la forme du manifeste.
Communication minimaliste en bichromie : typographie noire sur fond de couleur faisant subtilement écho au produit mentionné, et slogans flirtant non sans humour avec le second degré.
img_9842À l’exact opposé d’un effet de communication ces affiches s’inscrivent dans une interprétation contemporaine des fondamentaux énoncés par Mademoiselle Chanel dès le début des années 1920 alors qu’elle lance ses premiers parfums et cosmétiques rompant avec les codes en vigueur en ce début de siècle : elle ose et impose les emballages sobres, le graphisme épuré, des intitulés ramenés à des numéros de matricules : 5, 22, 19 … La Bichromie des cartonnages et emballages blancs soulignés de noir, une forme d’abstraction et une dimension conceptuelle que lui inspirent ses amis artistes et écrivains tous engagés dans les avant-gardes de son époque (cubistes, dadaïstes, constructivistes) : une révolution signée CHANEL.
Sur les quais du métro, la marque fait encore une fois la démonstration de ses capacités à prendre quelques bonnes longueurs d’avance sur ses concurrentes…

Le Matelassé que l’on aime

Que les frileuses qui rêvent chaque hiver de sortir vêtues de leur couette se réjouissent… CHANEL propose un très beau manteau matelassé dans sa collection prêt-à-porter automne-hiver 2016.
Noir surpiqué d’or, ce long manteau de forme trapèze a tout pour plaire… Il semble conçu pour sortir de jour comme de nuit (certes il est relativement spectaculaire) et a le bon goût d’éviter l’effet robe de chambre, principal écueil inhérent aux tissus matelassés.
Associé à l’histoire de Gabrielle Chanel le matelassé ne se cantonne pas à la seule maroquinerie.
Lire la suite

Masculin/Féminin


Leitmotiv du défilé CHANEL prêt-à-porter Hiver 2016-2017, une paire de bottes entre cavalière et bottes de chasse aux accents masculins, féminisée par un laçage à la cheville.
Talons bas, semelles susceptibles d’affronter les intempéries, Karl Lagerfeld les décline sur tous les registres : de l’esprit plein air (toutes en cuir), à des versions urbaines en tweed et cuir (y compris un tweed noir et or sur cuir noir), ou tweed et jean.

Choupette s’invite chez CHANEL

On ne présente plus Choupette, presque aussi célèbre que Karl Lagerfeld son propriétaire…
La chatte vedette fait une apparition très remarquée dans la collection prêt-à-porter Automne/Hiver 2016-2017 de CHANEL…
En broche, ou manchette de strass, mais aussi sur des imprimés…
Yeux revolver en double C… Plus CHACHA que chat chat !

Prêt-à-Porter Automne Hiver 2016/17 — CHANEL révise ses classiques

Des tweeds dans toutes les tonalités (une déclinaison de roses vifs, des,rouges, des beiges, du noir, des carreaux), de la maille mousseuse parfois ornée de rivets, de la mousseline ivoire, du cuir, de grands raincoats beiges, le tout chapeauté d’un canotier de cuir revisité par Karl Lagerfeld : évoquant bombe d’équitation ou casque, et chaussé de bottes cavalières féminisées par le détail d’un laçage à hauteur de cheville. Devant un premier rang constitué de 3000 chaises traversant la nef du Grand Palais et évoquant le cadre d’un salon de couture, Karl Lagerfeld a décliné le vocabulaire maison revu avec maestria dans sa version contemporaine.
Lire la suite

Robert Goossens, parurier

Robert Goossens, 88 ans s’est éteint le week-end dernier.
Né dans une famille d’artisans, il a débuté à l’âge de 15 ans. Apprenti, il réalise déjà des petits objets pour de prestigieuses maisons parisiennes.S’il excelle au travail du bronze, il aime avant tout le bijou et imagine des pièces dans un style qui deviendra sa signature.
Inspirées par le moyen-âge, la renaissance, Byzance, ses créations séduisent les couturiers et lui valent dès 25 ans de travailler pour Schiaparelli, Rochas, Balenciaga.
Lire la suite

Time Capsule…

André Courrèges est mort la semaine dernière. Cette nouvelle nous replonge dans les images d’une modernité utopique, partagée par quelques uns de ses homologues, Pierre Cardin ou Paco Rabanne principalement.
Lire la suite

CHANEL, retour à LA PAUSA…

Villa La Pausa30 septembre 1928, Gabrielle Chanel signe l’acte d’achat d’un terrain sur les hauteurs de Roquebrune avec vue imprenable sur Monte Carlo, Menton et la côte italienne.
Lire la suite

God save McQueen…

Duck feather dress, The Horn of Plenty, Autumn/Winter 2009-10La quête de la beauté absolue nous met-elle en danger ?
En visitant à Londres il y a quelques jours l’incroyable rétrospective consacrée à Alexander McQueen la question m’a maintes fois traversé l’esprit…

Fulgurante, la trajectoire de cet Icare de la mode nous touche en plein coeur comme aucune exposition ne l’a jamais fait.
Lire la suite